Article fourni par : Parc Amazonien de Guyane
Lire l’article original : Des formations liées à la production et à la construction bois à Camopi et Trois-Sauts

Accompagner le développement d’une économie locale adaptée et durable des territoires du sud de la Guyane est une mission essentielle du Parc amazonien. L’Établissement soutient ainsi l’émergence de micro-filières s’appuyant sur les ressources et savoir-faire locaux. Des formations liées à la production de bois et à la construction ont notamment été organisées fin septembre à Camopi et Trois-Sauts.

Formation abattage-sciage et mécanique à Camopi
Quatre porteurs de projets (deux de Camopi et deux de Trois-Sauts) ont bénéficié d’une formation abattage-sciage et mécanique fin septembre à Camopi. Cette session représente le dernier volet d’un cycle de formations initié dès juillet 2013 dans le cadre du dispositif Micro-Projets, en partenariat avec le CFPPA de Guyane.
Les porteurs de projets avaient ainsi déjà été formés à l’utilisation d’une tronçonneuse, à l’abattage contrôlé et au sciage au cours de quatre formations en 2013 et 2014 à Saint-Georges, Camopi et Trois Sauts.
Cette dernière formation leur a permis de revoir l’ensemble des techniques acquises. Une séance dédiée à la mécanique tronçonneuse a également été menée afin de favoriser une plus grande autonomie des bénéficiaires. Ceux qui souhaitent développer une activité professionnelle autour de la production de bois continueront d’être accompagnés par le Parc amazonien.

Huit jeunes formés à la construction d’une passerelle à Trois-Sauts
Le Parc amazonien et le CFPPA organisent également à Trois-Sauts une initiation à la construction bois pour huit jeunes du village. Pendant trois semaines, ils vont travailler sur la reconstruction d’une passerelle entre les villages de Zidok et Roger. Les bénéficiaires de cette formation vont ainsi être initiés à la conception de l’ouvrage, au calcul du débit de bois, au façonnage et aux assemblages. Cette passerelle bénéficiera à l’ensemble des habitants.

Appui logistique au RSMA pour la formation de 15 jeunes
Le Parc amazonien a par ailleurs apporté un soutien logistique au Régiment de service militaire adapté (RSMA) pour le déplacement de 15 jeunes de Trois Sauts à Cayenne. Ils vont suivre une formation multi-technique dispensée par le RSMA pendant six mois à Saint-Jean du Maroni (octobre 2016 – mars 2017), notamment dans les domaines de la charpente/menuiserie, électricité, mécanique moteurs 2T, maçonnerie, etc. Des secteurs d’activité porteurs dans les communes isolées du sud de la Guyane.
Le déploiement de cette formation spécifiquement destinée et adaptée pour les jeunes de l’intérieur fait suite au rapport de la mission parlementaire établi à la demande du Premier ministre par Aline Archimbaud et Marie-Anne Chapdelaine. Ce rapport préconise (proposition n°31) d’utiliser les possibilités offertes par le RSMA afin de proposer aux jeunes des communes de Maripa-Soula et Camopi des sessions de formation adaptées aux « métiers de l’intérieur ».

L’initiation à la construction bois organisée in situ et la formation RSMA préfigurent un programme d’accompagnement à la réhabilitation des constructions bois de la commune. Les objectifs de ce programme sont de renforcer l’autonomie des habitants pour la construction d’ouvrages extérieurs ou de leurs maisons et de développer l’employabilité des jeunes, en particulier pour la commande publique (dispositifs d’insertion, chantiers écoles, clauses des marchés).

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *